Régime des sportifs : quel programme alimentaire en période de sèche ?

Pour sculpter à la perfection vos muscles, il faut penser à bien vous nourrir. Avec les efforts que vous fournissez lors des entraînements, vous passerez de trois repas à cinq repas par jour minimum. L’objectif d’un programme alimentaire sèche est de substituer les trois repas copieux en plusieurs parts étalées sur la journée, assez riches pour booster votre métabolisme.

Alimentation sèche en musculation : l’intérêt de réduire les calories

Une bonne sèche repose sur la réduction des calories dans votre alimentation habituelle. Pour ce faire, il faut procéder par étape. Bien que l’élimination de la graisse soit l’objectif final, il est important de le faire progressivement pour ne pas perdre également la masse musculaire. En plus de réduire les apports en calories, il est aussi recommandé de limiter vos rations journalières. Une parfaite répartition des graisses à retirer permettra de conserver vos muscles. Pour programme alimentaire sèche réussi, il est impératif de réduire les calories apportées par les protéines à 15 %, les glucides à 50 % et les lipides à 30 %. Toutefois, la prise de protéines supplémentaires est à éviter absolument.

Sèche et musculation : les fringales sont à bannir

Un programme alimentaire de sèche comprend plusieurs repas et quelques collations. Dans tous les cas, les fringales sont à proscrire. Il est préférable d’instaurer plus d’aliments à indice de satiété importante dans votre alimentation. Pendant les repas, il est judicieux d’opter pour des légumes, des fruits, des céréales et des flocons d’avoine. Toutefois, vous devez varier votre alimentation et ne pas dépendre uniquement de ce type de nourriture. L’important ici est de manger intelligemment et respecter les rations. Pour vous guider, il est toujours possible de demander conseil auprès d’un professionnel en nutrition ou d’un coach sportif.

Exemple de menu pour une bonne sèche en musculation

Pour le petit-déjeuner, vous pouvez manger des céréales, choisir un fruit, préparer une omelette et terminer par une tasse de café légèrement sucrée. Pour les encas, préférez un fruit comme la pomme ou les fraises. À l’heure du déjeuner, l’idéal est de consommer de la viande blanche, des pâtes, de la salade verte et en dessert un pot de compote de pommes. Pour la collation, un quart de pain complet avec du jambon maigre fera l’affaire. Et au dîner, privilégiez les légumes riches en fibres, notamment les légumes verts et les viandes blanches. Vous pouvez également boire une tasse de tisane après le repas du soir.

Diététique : quels aliments privilégier le soir au dîner ?
Les produits biologiques sont-ils de meilleurs qualités nutritionnelles?